COLONEL ABDESLAM BOUZIANE (E/R)

 

O F F I C I E R  D U  R O I

 

 

 

Prince & Pilote d’Avion

 

Officier du Roi

 

Ecole de l'Air (1956)

 

1er Escadron Aérien des FAR

 

Aviation des FAR (1960)

 

Historique de l’AVIATION des FAR

 

Les Derniers  AVIATEURS EA 56

 

ALGER(Maison Blanche)

 

 ALGER : Amitié Perturbée

 

Aviation FAR post Oct 63

 

Forces Royales Air

 

Diplomatie

 

Développement FRA

 

Ma mission aux USA - I

 

Ma mission aux USA - II

 

AVIATEUR & PATRIOTE

 

L'EDUCATION DES JEUNES

 

Marche Verte

 

BEFRA/ERA

 

 Du SOCIAL  à la BEFRA

 

Formation personnel FRA

 

Promo Aviateurs EA-56

 

A Mes Amis « AVIATEURS »

 

Famille Bouziane

In Memory « COLLEGE MLY YOUSSEF »

 

Une Certaine Lecture du CORAN

 

 

 

 

CV EN IMAGES

ANALYSE de toute une VIE

 

Mon Ami « MENAHIM »

 

TANGER  « Inter. »

-----------------------------------

- IL ETAIT UNE FOIS …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HISTORIQUE

de « L’AVIATION des FAR »

 

 

L’ « EDUCATION »

 

et l’ « AMITIE » entre les « PEUPLES »

 

 

 

En 1927 , au MAROC en général ,

 

et à TANGER , « VILLE INTERNATIONALE » , en particulier ,

 

l’ ETAT – CIVIL pour les FAMILLES « Marocaines »

 

N’était pas encore Institué ,

 

 

 

Notre PAYS se Trouvant sous un Double « PROTECTORAT » :

 

Le FRANÇAIS & L’ESPAGNOL !

 

 

 

 

 

Le SULTAN Moulay HAFID

 

et Le Général LYAUTEY ,

Résident Général de France au MAROC - 30 MARS 1912 .

 

 

 

 

Pour Tous les « MAROCAINS » ,

 

 L’Année 1927 a été en Fait,

 

Une Année « BENIE du CIEL » .

 

Elle a été l’ Année de l’ « INTRONISATION » de Notre « Jeune ROI » :

 

 

Le SULTAN « Sidi Mohammed BEN YOUSSEF »

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tout Jeunes PRINCES

Moulay EL HASSAN & Moulay ABDALLAH

 

 

 

 

 

 

Avion BREGUET – 14

 

Présenté en 1927 aux Autorités Marocaines

 

Base Aérienne de MARRAKECH .

 

( S.A. Le Prince Moulay IDRISS , Oncle de Feu S.M. Le Roi HASSAN II )

 

 

 

 

 

 

 

1930 – Le DAHIR “ BERBERE”

 

Qui Voulait DIVISER les MAROCAINS :

Les ARABES & les BERBERES

 

 

 

 

 

 

1936 - Le Général NOGUES,

Résident Général de la France au MAROC

 

 

 

 

 

 

1940 - Université « La KARAOUYIEN » de FES

 

 

 

 

La GUERRE en France :

 

 

 

 

Début de la Seconde « GUERRE MONDIALE »

 

Les « MAROCAINS » sont Là

pour DEFENDRE la LIBERTE , dès 1939 !

 

 

 

 

Le DEBARQUEMENT  à  CASABLANCA

 

 

 

 

Général PATTON – Opération « TORCH »

 

7 et 8 Octobre 1942

 

 

 

 

 

 

 

Conférence de CASABLANCA

Du 14 au 24 Janvier 1942 :

 

 

S.M. Le SULTAN Sidi Mohammed BEN YOUSSEF ,

President ROOSEVELT – USA ,

Premier Ministre CHURCHIL – Grande Bretagne 

 

 

 

 

 

 

 

Le SULTAN Sidi Mohammed BEN YOUSSEF 

 

 

 

 

 

 

Conference de CASABLANCA – 1942

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN de la Deuxième “GUERRE MONDIALE”

 

 

Le SULTAN du MAROC :

DECORE par le Général De GAULLE

 

« COMMANDEUR de la LIBERATION »

16 JUIN 1945

 

 

 

 

 

 

 

 

« DISCOURS » du SULAN du MAROC

A la « MENDOUBIA » de TANGER

9 AVRIL 1947 :

 

Le MAROC est « UN » et « INDIVISIBLE » .

 

Les MAROCAINS de toute « CONFESSION » , JUIVE ou MUSULMANE ,

 

sont TOUS les « CITOIYENS » de Cette « NATION » , Bénie de DIEU.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIMETIERE « JUIF »   TANGER

 

 

 

 

 

 

L’EDUCATION « MODERNE »

 

des « Élites Marocaines » s’était Faite

 

 

 

Grâce à la VOLONTE SINCERE

de Maitres d’ECOLES et de PROFESSEURS

de COLLEGES et LYCEES Hautement QUALIFIES .

 

 

Les « NOMS » de ces Grands HOMMES

Resteront à Jamais Gravés dans les CŒURS et les ESPRITS

de Nombre de leurs « ELEVES MAROCAINS » .

 

 

 

 

 

Le COLLEGE IMPERIAL – RABAT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Arsène ROUX,

Directeur du « COLLEGE MOULAY YOUSSEF »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« INTRONISE » en 1927 ,

 

 

S. M. le SULTAN Sidi Mohamed BEN YOUSSEF

 

Sera « DETRÔNE » par

 

L’ADMINISTRATION du PROTECTORAT

 

« Le 20 Aôut 1953 »

 

 

 

 

Et Envoyé en  « EXILE »  avec Toute Sa FAMILLE

à  MADAGASCAR.

 

 

 

 

 

Le Général GUILLAUME

 

RESIDENT Général de la France au MAROC

( 1953 )

 

 

 

 

 

S’EN SUIVENT ALORS ,

 

 

DEUX ( 2 ) LONGUES ANNEES

 

D’INCOMPREHENTION TOTALE

Et de « DESESPERANCE » .

 

 

 

C’était les « ANNEES » de :

 

« La REVOLUTION du PEUPLE et du ROI » .

 

 

 

 

 

Et « FINALEMENT »

 

C’est le « RETOUR d’EXILE »

 

 

 

 

Le SULTAN Sidi Mohamed BEN YOUSSEF

 

« 16 NOVEMBRE 1955 »

 

 

 

 

ALORS Débuta une PERIODE

 

d’ENTENTE « CORDIALE »

 

et de COOPERATION « CULTURELLE » POSITIVE .

 

 

 

 

 

S.M. Le Roi MOHAMMED V

 

SAR Le Prince Héritier Moulay El HASSAN

 

 

 

 

 

Après la Célébration de l’ « INDEPENDANCE » du MAROC

 

le « 18 NOVEMBRE 1956 »  ,

 

 

 

 

Il y a eu la :

 

« CREATION »

 

Des Forces Armées Royales ( FAR ) ,

 

Le « 14 MAI 1956 »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur « DEMANDE » du MAROC ,

 

La «  FRANCE » Prit l’ENGAGEMENT, en 1956 ,

 

 

De « FORMER » pour les Nouvelles

« FORCES ARMEES ROYALES – FAR »

 

 

Dans les Plus Prestigieuses

« ECOLES MILITAIRES » Françaises :

Saint – Cyr, Ecole de l’Air et Ecole Navale …

 

 

 

TOUS les ELEVES – OFFICIERS MAROCAINS

Sélectionnés par l’Etat – Major des FAR .

 

 

 

Cette Coopération « CULTURELLE » ,

Qui avait Débuté en SEPTEMBRE 1956 ,

 

A , Chaque Année ,

Eté Régulièrement « RECONDUITE » .

 

 

 

 

 

 

 

ECOLE de l’AIR - 1956

 

Salon de Provence -  France

 

 

 

 

 

 

 

« NEUF » Elèves – Officiers MAROCAINS de la Promotion 1956 ,

Classés « PERSONNEL NAVIGANT » .

 

 

 

 

L’Elève – Officier « Mohammed KABBAJ » ,

PILOTE de CHASSE ,

 

 

Est Classé Major des Elèves – Officiers MAROCAINS à la Sortie de l’ECOLE .

 

Nommé « LIEUTENANT » , Mohammed KABBAJ est Affecté

 

A la « 8ème Escadre de Chasse » de la Base Aérienne de SALE ,

Equipée du Réacteur « MYSTERE IV » .

 

 

 

 

 

PILOTE Commandant de Bord sur Avion BOEING 727 ,

 

« KABBAJ » est Responsable de la « SECURITE de S.M. Le ROI »

 

qu’il TRASPOPRTAIT ce Jour - là , 16 AOÜT 1972 ,

 

En « MISSION EXCEPTIONNELLE »

 

 

 

 

Lâchement « ATTAQUE » par des AVIATEURS « RENEGATS » ,

Aux Commandes d’AVIONS de CHASSE « F- 5A » ,

Stationnés sur la Base Aérienne de KENITRA ,

 

 

Le Commandant de Bord Mohammed KABBAJ ,

Réussit , Malgré la Perte de DEUX REACTEURS et de Graves

Problèmes ELECTRIQUES & HYDRAULIQUES.

 

 

A Faire « ATTERRIR » son BOEING 727

A l’AEROPORT de « RABAT – SALE » .

 

 

 

 

 

 

FEU le PILOTE Mohammed KABBAJ

Est Devenu un « HEROS NATIONAL » :

 

 

 

DIEU MERCI ,

 

Feu Sa Majesté « Le Roi HASSAN II »

 

Est « SECURISE »

 

 

« Hassan II était un homme Formidable ,

" Hassan II était un homme bien , épatant ,

Un homme qui nous aimait , nous les Marocains .

" Il voulait nous aider à grandir , à nous développer , à réussir notre vie ,

 

" Pour notre bien personnel d’abord ,

" Pour le bien des nôtres aussi , pour notre Pays , le Maroc

Et pour notre ROI .

 

« Nous étions tous persuadés , nous les jeunes de sa Génération,

" Que c’était bien là la MISSION que Moulay El Hassan ,

Prince Héritier du Maroc ,

 

" S’était solennellement octroyée,

au lendemain de l’Indépendance du Maroc en 1956 ,

 

" Comme au lendemain du Décès de son Père ,

Feu S.M. Le ROI   MOHAMMED V , le 26 février 1961 ,

"  Et très  certainement le jour même de son Intronisation le 3 Mars 1961 .

 

« Les Preuves de cette Grandeur d’ Âme

« et de ce désir de Comprendre l’ Autre ,

" Propres à Moulay El Hassan et à HASSAN II ,

 

« Je veux les chercher dans le Passé Récent

de notre Jeune Armée de l’Air ,

" Autrefois appelée Aviation des Forces Armées Royales .

 

 

 

Le Prince Hériter Moulay El Hassan

Etait notre "Chef d’Etat- Major Général" .

 

 

 

S.A.R. Le Prince Moulay EL HASSAN

 

 

 

« Nous les DOUZES ( 12 ) Elèves Officiers Aviateurs

" Qui , un Premier Juillet 1956 , avions choisi de Servir le ROI ,

" De devenir l’Embryon "Assembleur et Moteur"

de ce qui sera , beaucoup plus tard ,

 

" Les FORCES ROYALES AIR (FRA) Marocaines ,

 

« Nous sommes Toujours Restés "Fidèles"

« à notre ENGAGEMENT  vis à vis de notre ROI

« et vis à vis de DIEU .

 

 

 

 

« Nous sommes restés Fidèles

à la Devise de l'École de l'Air de Salon de Provence :

 

« FAIRE  FACE »

 

 

 

 

 

D’ aucuns 

 

D’ Aucuns , un « Groupuscule » d’ AVIATEURS Marocains ,

Des Camarades somme toute toujours Corrects ,

 

Mais qui n’étaient pas Diplômés de " l’ECOLE de l’AIR "  de Salon de Provence

Qui n’avaient Jamais eu l’ Honneur de Devoir leur Formation « MORALE » d’Officier

à un  « Général DELFINO » ,

 

Autrefois Jeune  Commandant, en URSS,

du Régiment « Normandie- Niémen » ,

Équipé de l’Avion de Chasse Soviétique « YAK 3 » ,

 

Régiment qui , pendant la « Deuxième Guerre Mondiale » ,

Remporta le 30 Décembre 1944  sa « 201 ème » Victoire Aérienne Officielle

sur l’Adversaire Allemand .

 

 

Le Général DELFINO ,

Commandant l’ Ecole de l’Air ( 1957 -1958 ) ,

Etait « Héros » de l’ Union Soviétique .

 

 

 

 

D’ Aucuns ,

 

Qui Ignoraient Tout d’un SAINT- EXUPERY ,

 

Officier « Pilote de Chasse » et « Ecrivain » ,

Auteur de Merveilleux Ouvrages , dont « CITADELLE » ,

Son Œuvre Posthume, Pensée et Ecrite à « CAP JUBY » ,

notre TARFAYA d’aujourd’hui ,

 

Alors qu’il était Responsable de l’ESCALE marocaine de l’ « AERO POSTALE » ,

Et  qu’il Cherchait à Trouver un « SENS » à l’Action

et aux « Valeurs Morales »dans nos Sociétés « Modernes » ,

Vouées au Progrès Technique ,

 

 

 

D’ Aucuns ,

 

Une « POIGNEE » de Pilotes Qualifiés sur Avion de Chasse « F- 5A » de Northrop ,

En Majorité des Jeunes Officiers « ISSUS du RANG » ,

 

Ayant Tous suivi une Formation Professionnelle Initiale

de « Sous- Officiers PN »

à la Base Aérienne de Marrakech ,

 

Puis une Formation Supérieure « Spécialisée »

à l’Ecole de Chasse de Meknès ,

 

Deux « Entités Militaires » qui , à l’Epoque, étaient

sous « Statut Provisoire Français » ,

avant leur Transfert à l’Autorité Marocaine ,

 

 

 

D’ Aucuns ,

 

Qui n’avaient jamais Rien Compris à la Vie ,

à la Nation , au Devenir des Leurs ,

Comme au Devenir de leurs « Propres Enfants » ,

 

Et qui s’étaient  Associés à l’Officier le plus « AMORAL » qui soit ,

Versé aux Forces Armées Royales Marocaines ( FAR ) un 14 Mai 1956 ,

à  un « GENERAL FELON » ,   un Fantassin ,

 

Reliquat des Campagnes "Coloniales" d’Indochine et d’ailleurs ,

Et qui Leur avait Promis de Changer le PAYS

en « Mieux » et pour « EUX » ,

un « 16 Août 1972 » .

 

 

 

 

Ce jour là , le Commandant de Bord , Mohammed KABBAJ ,

était aux Commandes de son Boeing 727 de la RAM ,

 

Et  « Feu S.M. Le Roi HASSAN II » ,

Monarque Bien Aimé et Respecté ,

Regagnait son « Royaume » , après un Court Séjour en France .

 

 

 

 

 

La « Mission » des Pilotes de Chasse « Renégats »

Etait  d’ ABATTRE  l’ « Avion Royal »  au dessus de la Méditerranée ,

Avant son Entrée dans l’Espace Aérien National :

 

 

C’était un Véritable « COMPLOT » ,

Ourdi  contre une « Monarchie Marocaine Généreuse »  ,

 

Dont l’Histoire Ancestrale nous Transporte des « Siècles »

par delà le Temps Présent .

 

 

DIEU merci ,

ce «  Complot » a Avorté :

 

« Les Infidèles Trament un Complot contre Toi ,

« pour Te Faire Prisonnier , Te Tuer ou Te Bannir .

 

« Ils Trament un Complot contre Toi ,

« mais DIEU Trame un Complot contre EUX .

« Et DIEU est le  plus Redoutable des Conspirateurs » .

 

(  CORAN  )

 

 

 

 

 

Le Général "Félon" Mohammed OUFKIR ,

Ministre de la Défense Nationale ,

 

Et le Lieutenant - Colonel Mohammed AMEKRANE ,

Inspecteur en Second des FRA ,

 

 

Inspectent le Personnel « PILOTE de CHASSE » , Opérationnel sur AVION "F - 5A" ,

En Préparation de l’Attaque du BOEING ROYAL , en Date du 16 Août 1972 .

( BASE AERIENNE de KENITRA )  .

 

 

 

 

 

 

« Mais revenons aux Années 50 .

 

A ces Années Heureuses qui ont suivi l’ « Indépendance » de notre Pays ,

A ces Années où nous étions jeunes et insouciants,

 

Où l’ "Argent"  n’avait pas de Valeur en Soi ,

Et ne poussait pas à la Jalousie , à l’Envie , à la Haine , à la Délation ,

à la Traîtrise

et au Crime de « Lèse Majesté » .

 

 

 

Nous venions de Rentrer au Maroc ,

après Deux fructueuses années d’études scientifiques en Aéronautique ,

 

"Nous venions de Rentrer au Pays ,

Diplômés de " l’ECOLE de l’AIR" de Salon de Provence .

 

 

 

« Un Vendredi du Mois d’Août 1958 ,

 

« Une journée Radieuse , pas très chaude , au Palais Royal de Rabat .

«  Nous sommes là réunis pour être présentés , ensemble ,  et pour la première fois ,

« à S.M. Le ROI MOHAMMED V et au Prince Hériter Moulay EL HASSAN .

 

 

« Nous , les Douze Officiers Aviateurs ,

Embryon de l’Armée de l’Air de Demain ,

 

Nous portions ce jour là l’Uniforme Blanc de l’Armée de Terre ,

avec  les insignes distinctifs des FAR :

Une casquette à coiffe blanche et des gans blancs .

 

« Nous étions Fiers et Dignes .

 

 

 

On nous avait demandé de nous aligner ,

en fonction de notre classement de sortie de Salon de Provence ,

et de nous mettre au garde à vous , Face à S.M. Le ROI ,

 

Assis sur son trône ,dans la grande cour du Palais Royal ,

Habillé tout de Blanc pour la Prière du Vendredi .

 

 

 

En tête se plaçait l’élève officier « Mohamed KABBAJ » ,

Major de la Promotion des Marocains,

 

Puis il y a eu moi , l’élève - officier « Abdeslam BOUZIANE »  ,

Second de la Promotion .

 

 

Puis il y a eu , dans l’ordre de sortie ,

les Élèves Officiers du Personnel  Navigant :

 

Kaddour TERHZAZ

Abdellah BAMAROUF

Brahim BEN-AHMED  ( AGUIZOUL )

Abdellah AMAR

Ahmed BEL HOUCINE

Abdelatif BOUTALEB

Badreddine KHATIB

 

 

« Puis il y a eu notre Premier Basier :

Boubker SKIREDJ

 

« Et enfin il y a eu notre Meca. et notre Telec. :

Mohamed GHAOUTI

Abdelouahid BEN-SAID .

 

 

 

 

 

 

« Le Prince Moulay El Hassan , en tenue kaki ,

Etait debout au côté de son Père . "

 

« Les Généraux Kettani et Meziane , en uniforme ,

nous regardaient avec curiosité et bienveillance .

 

« Monsieur Lyazidi était ministre de la Défense Nationale

« et El Hadj Ahmed Bennani était Chef du Protocole Royal .

 

 

 

 

« S.M. Le ROI  MOHAMMED V »

 

Se leva ,S’approcha de nous

 et nous Parla à peu près en ces Termes :

 

 

 

 

« Moulay El Hassan  Nous a rendu compte des résultats très satisfaisants

« que vous avez obtenus à Salon de Provence ,

« cette Prestigieuse Université de l’Air Française .

« Nous vous Félicitons Tous .

 

" Votre Succès est la preuve que la Jeunesse Marocaine

« est désormais ouverte à la Technicité et à la Modernité .

 

« Pour vous encourager dans la voie de la réussite et du progrès ,

« Nous avons décidé de vous élever au Rang d’Officier

dans Nos Forces Armées Royales ,

 

" Et de vous Décerner , à titre Exceptionnel ,

«  mais conformément aux dispositions prises

pour vos camarade de Promotion Français de l’Ecole de l’Air ,

« le Grade de Lieutenant à Deux Gallons .

 

« Cette Nomination prend effet à dater de ce jour,

1er Août 1958 .

 

 

« Nous savons que votre formation doit se poursuivre encore en France

sur le plan de la Spécialisation , Chasse, Transport , Mécanicien et Basier.

 

 

« Nous vous disons Revenez- Nous Rapidement

« Pour Débuter , avec Nous et Unis ,

« la Construction de notre Aviation Militaire .

 

«  Le Pays vous attend .

« Et que DIEU vous aide !

 

 

 

 

Un par un ,

 

Et dans l’Ordre de Sortie de l’Ecole de l’Air ,

Nous nous présentons devant S.M.  Le ROI ,

 

A six pas , un garde à vous impeccable ,

un Salut à la Française , très ferme et accentué ,

 

Puis nous nous approchons de S.M. Le ROI

et Lui embrassons la main avec Amour et Respect .

 

 

La Cérémonie Officielle était terminée 

L’ARMEE de l’AIR MAROCAINE  était née .

 

 

 

 

 

« Kabbaj et moi , en Août 1958 ,

 

Nous en avions fini avec Salon de Provence ,

Car nous avions tous les deux déjà effectué notre Pilotage Élémentaire

à l’Ecole de l’Air même ,

Et obtenu le « Brevet Pilote du 1er Degré »  ,

sur Morane Saulnier MS 733  et  FOUGA Magister CM 170.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E.O. Pilote Mohammed KABBAJ

Premier Lâché « Solo »

sur C.M. 170

Ecole de l’Air – Salon de Provence

 

 

CM-170  Fouga Magister

E.O.  Pilote Abdeslam BOUZIANE

& « Moniteur – Pilote » ( Sgt DUMAS )

Ecole de l’Air – Salon de Provence

 

 

 

 

« Il nous fallait maintenant Engager

« le Combat pour notre Formation Supérieure" .

 

 

 

Pour Kabbaj ,

C’était la Spécialisation Chasse

à la base aérienne Française de Meknès ,

Equipée du réacteur bi-places T- 33 ,

 

Puis à la « 8ème Escadre Française » stationnée au Maroc ,

à la base aérienne de Salé,

Base équipée à l’époque de l’avion à réaction d’appui le Mystère IV.

 

 

 

 

La Promotion des Elèves Pilotes de l'Ecole de Chasse de MEKNES ( 1959 )

Qualifiée Pilotes de Chasse sur Avion T - 33 .

 

( Lieutenant Mohammed KABBAJ :

Debout , Extrême Gauche , en Uniforme FRA )

 

 

N.B.

Les "PHOTOS" de l'Elève Officier PILOTE Mohammed KABBAJ ,

à l'Ecole de l'Air de  Salon de Provence ( 1958 )

et à  l'Ecole de Chasse de Meknes ( 1959 ) , Promotion "PAPOUS" ,

 

m'ont été Amicalement Confiées par « Bertrand LITRE » ,

un Ami Officier Supérieur Aviateur Français ,

et Camarade Pilote de la PROMOTION Le CONG

de l'Ecole de l'Air ( 1956 ) .

 

 

La « 8ème » Escadre de Chasse

( Base Aérienne de SALE ) :

 

Après la Qualification « Pilote de Chasse » à MEKNES ,

Les « TROIS » Lieutenants Pilotes Marocains , KABBAJ , BAMAROUF et AMAR ,

Sont Affectés à la 8ème ESCADRE de « SALE » pour Suivre un Stage OPERATIONNEL

Sur un AVION à Réaction d’Appui Tactique :   Le MYSTER IV .

 

 

Pour Bouziane ,

 

C’était la « Spécialisation Bimoteur »  ,

A la base aérienne « d’AVORD » ,

près de Bourges , en France .

 

 

 

Lieutenant BOUZIANE  ( Debout - Extrême Droite )

 

 

 

Le Marcel – Dassault  MD  312

 

 

 

Mon stage Bimoteur ,

 

Effectué sur avion M.D. 312  de Marcel-Dassault ,

Dura près de Six mois et se termina par l’obtention du :

 

« Brevet Supérieur de Pilote du 2ème  Degré »

Et du " Macaron" Pilote Français .

 

 

 

Promotion Sortante d’ AVORD  :   PILOTES BIMOTEUR

Lt. BOUZIANE   Lt. FONTAINE

( Diplômés de l’Ecole de l’Air  EA – 56 )

 

 

 

 

 

Brevet de Pilote ( 2ème Degré )

 

 

 

 

Lieutenant Abdeslam BOUZIANE

 

Base Aérienne d'AVORD , près de BOURGES

Le Port du "MACARON PILOTE"

Avion de Liaison Bimoteur - Marcel Dassault ( MD 312 )

 

 

 

J’avais Réussi également à obtenir ma première Carte de V.S.V.

( Vol Sans Visibilité ) ,

 

Carte à Renouveler tous les Ans ,

pour pouvoir garder le Statut de Pilote  IFR

( Instruments Flying Route ) .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais ma Spécialisation Professionnelle complète n’était pas encore achevée ,

Car il fallait que je me rende ensuite à la Base Aérienne de « Toulouse Francazal » ,

 

Pour y suivre DEUX  Stages  Primordiaux au   « CIET »  ,

(Centre d’Instruction des Equipages de Transport )

 

 

Avion Douglas DC – 3   C - 47

 

STT : Stage de « Transformation » Transport sur DC-3  / C- 47  .

SQT : Stage de « Qualification » Transport aussi sur DC-3 / C-47.

 

 

 

 

Quand je Rentre Définitivement au Maroc ,

FIN « Avril 1960 »  ,

 

Je suis le « Premier Officier des FAR » ,

du cadre du Personnel Navigant (PN) ,

Portant le Grade de Lieutenant ,

 

Diplômé de l’Ecole de l’Air de Salon de Provence ,

Breveté Pilote Bimoteur et Qualifié PILOTE de TRANSPORT par le CIET,

 

Qui avait complété avec satisfaction

Sa « Formation Intégrale » d’AVIATEUR .

 

 

 

L’Unité Administrative et Educationnelle Militaire

Qui , à l’époque , avait, au sein des Forces Armées Royales ,

La responsabilité de la Gestion de l’ensemble du Personnel

Elève-Officier et Elève Sous- Officier

de l’Aviation des Forces Armées Royales ,

Avait pour nom : 

« Le 1er ESCADRON AERIEN des FAR »

 

 

 

 

En Avril 1960 ,

 

Le 1er Escadron Aérien des FAR

était commandé par le « Commandant AUMONT » ,

 

 

Un Officier Français , Pilote de Transport, détaché auprès des FAR marocaines ,

dans le cadre de la Coopération Technique ,

En vue de les aider à  « Structurer » leur Future Armée de l’Air .

 

 

 

Le Commandant « AUMONT » ,

 A l’ avant extrême Droite de la Photo  )

 

 

 

 

Dans le bureau du Cdt Aumont , Je me Présente :

 

« Lt. BOUZIANE ,

Ecole de l’Air –Promotion Le CONG »

 

 

Le commandant AUMONT se lève de derrière son Bureau

et vient vers moi pour me saluer :

 

« Cela me fait énormément plaisir

« de vous voir rentrer au Pays en Aviateur confirmé . »

 

 

Je le remercie .

 

Puis nous nous asseyons autour d’une petite table ronde en bois ,

montée sur quatre pieds métalliques .

Nos chaises , également en bois, avaient une armature métallique :

le strict minimum en matière d’ameublement  !

 

 

 

J’ai parlé de Salon de Provence ,

 

Du Général DELFINO , le Commandant de l’Ecole de l’Air ,

le Héros de l’Escadrille Normandie- Niémen en Russie

pendant la 2ème Guerre Mondiale ,

 

Du Capitaine DELLAC , mon Brigadier,

 

Du Capitaine SAULNIER , un autre Brigadier ,

Qui des années plus tard, commandera cette même Prestigieuse Ecole de l’Air

Avant de devenir Chef d’Etat- Major de l’Armée de l’Air Française

puis  Chef d’ Etat- Major Général .

 

 

J’ai parlé d’AVORD et de son Ecole Bimoteurs .

J’ai cité des noms d’Officiers : Le Commandant BASTARD , Cdt la DIV. ,

le Commandant TOTELIER , Cdt le G.I. – Aumont les connaissait .

 

 

J’ai enfin parlé de Toulouse  - Francazal  et de ses Officiers Instructeurs Pilotes .

J’ai cité les noms du Commandant WALTER , Cdt le G.I.,

 

j’ai aussi cité le nom du Capitaine MORIN ,

Probablement le meilleur Instructeur Pilote  de Transport que j’ai eu de ma Vie.

Le Commandant AUMONT connaissait « MORIN » .

 

 

 

 

Puis Aumont Parla ,

 

Comme s’il Parlait à un Officier de son Rang ,

avec clarté et certainement beaucoup de Sincérité :

 

 

« Après votre départ pour Salon de Provence , l’Automne 1956,

"C’est le Prince Moulay HASSAN , alors Prince Héritier du Maroc ,

 

Qui Demanda à la France de l’aider à créer une Unité Aérienne

ayant pour Mission principale le Recrutement et la Formation

des Futures Jeunes Aviateurs Marocains .

 

 

« Cette Unité Aérienne , que l’on dénommera :

1er Escadron Aérien des FAR ,

 

Assurera aussi des missions de transport aérien intérieur Maroc

pour le compte des FAR

 

« J’ai alors été désigné pour assurer

le Commandement de cette Unité et superviser sa Mise en Œuvre .

 

 

 

« Le général de La CHENELIERE ,

Commandant AIR MAROC ,

 

" C’est-à-dire l’Ensemble des Formations Aériennes Françaises

Stationnées au Maroc ,

" Nous a cédé un certain nombre de bâtiments de plein pied ,

datant de la 2ème Guerre Mondiale ,

et groupés tous au nord-ouest de cette Base Aérienne,

dénommée Base de RABAT-VILLE .

 

 

« De ces bâtiments nous avons fait des Bureaux , des Magasins ,

des Salles de Repos pour le Personnel Navigant ,

des locaux d’Hébergement pour le Personnel Militaire de Garde ,

détaché de l’Armée de Terre …..

 

 

« Nous disposons aussi d’un Immense Hangar ,

face au Parking Principal ,

où nous gardons certains de nos Avions

pour les Opérations de Maintenance .

 

 

«Chemins de roulement  et Pistes de Décollage et d’Atterrissage

sont aussi à notre disposition .

 

 

 

« Le Général de la CHENELIERE

 

Avait , dès 1956 , réussi à nous céder les matériels aériens suivants :

 

Neuf (9) avions école d’entraînement Morane-Saulnier MS 733.

Cinq (5) avions de liaison Max Holste Broussard MH 1521.

Un (1) hélicoptère Alouette II .

 

 

 

 

 

 

Plus tard ,

Grâce à l’aide de Son Altesse le Prince Héritier ,

 

Nous avons pu obtenir de la Compagnie Air Atlas , l’actuelle  "Royale Air Maroc" ,

La cession d’un AVION de Transport Bimoteurs Douglas DC-3 ,

dans des Conditions très Favorables .

 

 

« Tout le Personnel Français coopérant porte l’Uniforme des FAR

" et est pris en charge par la Défense Nationale Marocaine :

 

 

Pilotes de Transport :

 

Cne CONSEIL , Cne HARTMANN , Cne ROUXEL

 

 

Pilote d’hélicoptère :  Cne CHAFFAUT

 

 

Navigateur : Cne PILLARD

 

 

Mécanicien : Cdt TESSON

 

 

Officier d’Administration : Cdt AURILLARD

 

 

Mécanicien Navigant : Adjudant- Chef DRUGE

 

 

Chef de Secrétariat :

 

Adjudant- Chef  MUTEL

 

 

Et j’en passe , bien sûr …

 

 

 

 

 

« Il y a une autre Unité Aérienne ,

« Stationnée sur la Base , mais qui ne relève pas des FAR ,

 

" Je veux parler de l’AÉRO-CLUB de Rabat .

 

« Il occupe la partie extrême sud-ouest de la Base ,

de l’autre coté de la Piste 01 .

 

« L'AÉRO-CLUB est dirigé par Monsieur MEULEUX .

 

 

« Il dispose des Avions suivants :

 

Un Beechcraft Bonanza Modèle 35

Deux Bimoteurs de liaison  ( Beechcraft )

Un bi-réacteurs Morane-Saulnier  .

 

 

 

« Le Chef-Pilote de l’Aéro-club s’appelle Mr BIF .

« Le Capitaine  CHAFFAUT est le Pilote attitré du Morane-Saulnier .

 

 

 

« SAR le Prince Moulay El HASSAN

Apprécie les deux Hommes en tant que Pilotes :

 

" Grâce à BIF et à CHAFFAUT ,

le Prince aurait même déjà appris à Piloter Lui-Même .

" Nous en Parlerons plus tard .

 

 

 

 

« Et maintenant allons faire le tour de la MAISON.

 

Nous avions commencé notre TOUR par les Moyens Généraux

et la Compagnie de Garde de l’Escadron .

Le Bureau du CHEF :   Le Lieutenant Boubker SKIREDJ .

 

Le Lieutenant SKIREDJ était l’homme le plus sympathique de

la Promotion « Le CONG » de l’Ecole de L’Air .

Tout le monde l’adorait et l’aimait .

 

Quand il me vit rentrer dans son bureau , il sauta de joie

et cria : « Enfin te voilà ! » ,

Et nous nous embrassâmes devant le Commandant AUMONT .

 

 

SKIREDJ me parla de son travail dont il était Satisfait ,

de ses Relations avec les Officiers Coopérants

dont il disait beaucoup de Bien .

 

 

 

Quelque chose le gênait :

 

C’était la présence de Camarades Sous-Lieutenants AVIATEURS

comme « NOUS » , Issus des écoles de la Zone Nord ,

Qui avaient fait toutes leurs Etudes en ESPAGNOL ,

 

Qui avaient passé une Année entière d’Etudes à l’ Académie

de l’Air de SAN JAVIER , en Espagne ,

 

Qui n’avaient pas pu continuer leur Spécialisation

Pilote , Mécanicien ou autre,

Et étaient là , à l’Escadron , en Situation d’ « ATTENTE » .

 

 

 

ACADEMIA GENERAL DEL AIRE  ---

SAN JAVIER ( Espagne  - 1956 )

 

 

 

Je Répondis :

 

«  BOUBKER , Patientes un peu ,

« On s’en OCCUPERA , très Bientôt !

 

 

En vérité je ne les connaissais pas tous , ces Sous- Lieutenants de la Zone Nord ,

Mais certains étaient des AMIS de longue date ,

des amis  de ma Ville Natale , TANGER ,

 

Des Amis qui avaient grandi comme moi , au Marshan ou à Dar El Baroud ,

Qui comme moi , avaient joué au « Foot »

Sur le sable humide de la merveilleuse Plage de la Baie du Détroit .

 

 

 

Ils avaient pour Noms :

 

Abdelmoumen SAADI ( Alias HADJ M’FEDAL )

Driss ABAROUDI

Abderrahman LAHSSISSEN  ……

 

 

 

POUQUOI  EUX  ?

 

Comme nous , au lendemain de l’Indépendance de notre Pays ,

Ils avaient  tous répondu « PRESENTS » à l’Appel de S.M. Le ROI MOHAMMED V ,

Et avait Choisi de l’aider à Créer l’Armée Nationale , du Maroc Libre .

 

Une Différence toutefois entre EUX , les candidats du Nord ,

et NOUS , les candidats du Sud :

 

 

C’est que leur  « LIEU  d’Engagement » n’était pas RABAT ,

mais TETOUAN , dans le NORD .

Là était  le HAZARD , et là était la DIFFERENCE !

 

 

 

 

Le Lieutenant SKIREDJ se joignit à nous

pour le Tour du Propriétaire :

 

 

Nous visitâmes les OPS de l’Escadron Pilotes , la Salle de Repos du Personnel Navigant ,

le Bureau des Services Techniques , le Grand Hangar de Maintenance Avions ,

et chaque fois le Commandant AUMONT m’introduisait

aux Militaires Coopérants Français ,

dont je Connaissais bon nombre , et que je Saluais avec Plaisir .

 

 

 

Sur le Parking , éloignés des aéronefs de l’Armée de l’Air Française ,

étaient exposés nos Moranes 733 , nos Broussards MH 1521 ,

notre unique hélicoptère Alouette II

 

 

 

Et notre VENERABLE Avion Douglas DC- 3 ,

Portant la Légendaire Immatriculation : « CNA LA » .

 

 

 

Le DOUGLAS  DC – 3  :  CNA – LA

 

La porte était ouverte ,

l’Escalier amovible était accroché à l’AVION :

 

Je monte à bord .

 

Cet « Avion » je le connaissais  depuis un certain temps .

En fait je le connaissais depuis que j’étais Revenu de Toulouse – Franzal

et de mon Stage STT au CIET .

 

 

Ma Mission au Maroc ,

 

Alors , était d’effectuer et d’homologuer sur DC-3 / C-47 ,

Un nombre d’Heures de Vol en qualité de « Co – Pilote » ,

Bien déterminées , avant de retourner à Toulouse

Pour le Stage SQT de Qualification Transport .

 

 

 

J’avais donc eu déjà la chance de voler sur le « CNA LA »

avec des Commandants de Bord comme  :

Aumont , Conseil ou Hartmann .

 

J’avais déjà eu la chance d’avoir pour Mécanicien Navigant

l’Adjudant – Chef « DRUGE » ,  un vétéran de l’Aéronautique Militaire !

 

 

Aujourd’hui je Remplie enfin Toutes les Qualifications

pour Voler sur le « CNA LA »

 

En Qualité de PREMIER PILOTE , COMMANDANT de BORD ,

Responsable de Mon AERONEF

 

Immatriculée au MAROC :

 

Une  Fascinante et Merveilleuse

 

"CARRIERE d’ AVIATEUR"

 S ’OUVRAIT DEVANT « MOI » .

 

 

A   SUIVRE  …